Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le tour du monde en 80 ... polars

Bibliographies , chroniques de lecture : des scènes de crime sur les cinq continents.

La patience de l'immortelle ( auteure Michèle PÉDINIELLI )

La patience de l'immortelle  ( auteure Michèle PÉDINIELLI )

Ghjulia « Diou » Boccanera est franche et avoue avoir déserté la Corse. Il y a eu le décès de ses parents, elle avait alors vingt ans. Après s’être séparée de Jo, elle n’y a plus remis les pieds. Une tragédie va lui faire reprendre le chemin sinueux du maquis. Letizia, la nièce de Jo a été tuée. Sa voiture retrouvée calcinée sur un chemin isolé, Letizia était enfermée dans le coffre. Diou avait connu Letizia toute gamine avant qu’elle ne devienne une journaliste réputée, en poste à Ajaccio, à France 3 Corse. 

Les lecteurs patients sont récompensés, Diou la citadine niçoise retourne enfin sur son île natale. Elle allait enfin nous parler de la Corse, de ses paysages magnifiques et de ses habitants Corses. Je me doutais qu’elle y mettrait tout son cœur, tout son humour et sa lucidité. Je n’ai pas été déçu. J’ai adoré lorsqu’elle interpelle le lecteur : «Mais je t’arrête parce que je te vois venir : le retour à la terre, c’est non. Pour moi, la campagne, c’est toujours comme l’espace dans Alien : personne ne t’y entend crier».

La Corse en janvier, c’est triste. Mais pas autant que l’enterrement de Letizia qui laisse un veuf et une petite fille au prénom magique, Maria Stella. Dans le deuil, entre douleur et souvenirs, Diou retrouve son ex-belle famille, Antoinette, la sœur de Jo, veuve et maman de Letizia. Diane, belle-sœur d’Antoinette, également veuve. Diane est la mère de Pasquale qui a grandi avec Letizia. En Corse il y a aussi des beaux gosses comme Lisandru, des vieux sages comme Bartolomeo, des gens sympas ou antipathiques, des gentils et des méchants, des gens avec leurs secrets, petits ou lourds. J’ai eu aussi l’impression que tout le monde est chasseur sur cette île.

Que l’on meurt d’un accident de chasse ou calciné dans le coffre de sa voiture, la police et la gendarmerie résolvent rarement les affaires criminelles en Corse. Jo demande à Diou d’enquêter, expliquer l’assassinat de Letizia ne sera pas facile après une longue absence et face au mutisme des habitants. Les mobiles ne manquent pas, surtout que Letizia en dehors des plateaux de télé menait des investigations, en solo. Diou la détective nous parle de la face sombre de la Corse, des affaires aussi tortueuses que ses routes. Les incendies volontaires afin qu’un terrain devienne constructible, dans la réalité c’est un peu plus compliqué mais il y en a. Plus surprenant, il y a le trafic d’oliviers centenaires. Grand classique, les fraudes aux primes agricoles européennes. Mais à priori pas de vendetta à la Prosper Mérimée.

Une fois achevée la lecture de ce très beau roman, je retiens les portraits féminins dressés par Michèle Pedinielli, des femmes du quotidien remplies de dignité et de courage et qui au fil du récit gagnent en complexité jusqu’à surprendre le lecteur.

Michèle PEDINIELLI – La patience de l’immortelle. Parution le 18 mars 2021, Éditions de l’Aube, collection Aube noire. ISBN 978-2-8159-4221-8

"Boccanera" lecture  ICI  

"Après les chiens" lecture   ICI 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article