Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le tour du monde en 80 ... polars

Bibliographies , chroniques de lecture : des scènes de crime sur les cinq continents.

Mémoire cash ( auteur Jérémy BOUQUIN )

Mémoire  cash  ( auteur Jérémy BOUQUIN )

La bibliographie de Jérémy Bouquin réserve d’agréables surprises. J’ai beaucoup apprécié deux de ses romans noirs témoins de notre société urbaine malade ( voir ICI et  ). J’avais hâte de découvrir un de ses polars, tout particulièrement « Mémoire cash » qui met en scène un détective privé. Un privé, ce n’est pas fréquent dans la littérature policière actuelle. J’adore les privé(e)s car leurs enquêtes ne répondent à aucune procédure, une garantie de surprises avec souvent un humour décalé même quand les sujets traités sont graves.

Je n’ai pas été déçu avec le privé de Jérémy Bouquin. Jasper Zenderro a tout pour plaire à un amateur de polar. Ancien légionnaire, renseignement militaire puis détective privé mais sans licence. Il enquête pour le plus offrant, pour l’argent et on le paye bien. Pas de papiers, pas de compte en banque. A chaque enquête, une nouvelle identité et il ne manque pas d’imagination. Son entrée en scène est exceptionnelle : une gueule de bois monumentale ce qui suppose une cuite mémorable. Il a tout oublié. Double plaisir pour le lecteur qui suit Jasper dans la reconstitution de son passé et dans la recherche du pourquoi de son enquête dans le Berry profond.

Pourquoi est-il dans ce coin paumé ? Jasper a tout oublié mais il lui reste les réflexes efficaces du privé. Enquête de proximité. Et là c’est géant. C’est fou les gens qu’on peut rencontrer dans le trou du cul du monde : un bistrotier ancien beatnik devenu écolo, un garagiste repeint au cambouis, une jeune et jolie mère de famille mi-sorcière, mi-guérisseuse ( on dit « j’teux d’sort » dans le Berry ) et pour couronner le tout, la Birette un fantôme local qui lui sauve la vie ! Des mots justes pour des portraits plus vrais que nature, rire garanti pour le lecteur.

Avec Jérémy Bouquin le polar est rural. La campagne berrichonne remplace la ville hostile des romans noirs américains. Mais une campagne qui cache des individus louches, deux méchants molosses pour un passage à tabac qui n’aide pas Jasper à retrouver la mémoire et un duo énigmatique, sosie de Laurel et Hardy, venu du sombre passé de notre détective. La campagne berrichonne est dangereuse, fusillades et coups de poings jalonnent le chemin hésitant de Jasper Zenderro à la recherche du Polygone de l’enfer.

Ce polar rural m’a fait rire mais Jérémy Bouquin de manière très crédible dénonce l’opacité de l’industrie d’armement, les élus fachos et bien d’autres dérives qui n’épargnent pas la campagne. L’auteur fait aussi la part belle à une écologie profondément humaine et locale et à de sympathiques lanceurs d’alerte maladroits mais efficaces.

Jérémy Bouquin – Mémoire cash. Parution en octobre 2020, Éditions La Bouinotte, collection black Berry. ISBN 9782369751588.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article