Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le tour du monde en 80 ... polars

Bibliographies , chroniques de lecture : des scènes de crime sur les cinq continents.

La mère noire ( auteurs Jean-Bernard POUY et Marc VILLARD )

Deux récits, deux nouvelles, presque deux novellas. Au final, un roman qui raconte quelques mois de la vie de Véro et Jean-Pierre et de leur fille Cloclo. C'est pas simple dans cette famille, Véro est partie laissant seuls le père et la fille. Jean-Bernard Pouy nous parle de Jean-Pierre et de Cloclo. Puis Marc Villard nous apprend ce que Véro est devenue.  

La mère noire ( auteurs Jean-Bernard POUY  et  Marc VILLARD )

Quelques mois de la vie de Jean-Pierre et de sa fille Cloclo. Elle est en cinquième. C'est peut-être le départ de sa mère qui lui a forgé une si belle personnalité, une franchise si naturelle et un humour si craquant lorsqu'elle raconte au lecteur ses vacances en Bretagne où elle retrouve ses poules et son coq. Elle est attendrissante lorsqu'elle parle de ses copines et elle m'a bien fait rire lorsqu'elle observe de sympathiques grévistes de la SNCF. Jean-Pierre est un papa sympa, complice avec sa fille, on le sent ébranlé par le départ de sa femme mais il n'en laisse rien paraître. Jean-Pierre est aussi narrateur, il nous présente son travail de peintre ( dans l'art ) et on apprend qu'il reçoit régulièrement des cartes postale de son ex-compagne, des reproductions de tableaux. Il dit qu'elle est en Inde. 

Avec Jean-Bernard Pouy le lecteur s'amuse bien, il rit à ses bons mots. Parfois on pense à Zazie dans la métro. Mais Cloclo et son papinou, ils sont dans le train, il y a grève et ça va mal tourner, la faute aux gendarmes.

Véro après avoir quitté le domicile conjugal n'a pas vécu en dilettante sur les plages indiennes. On s'en doute bien. Marc Villard nous fait le récit de six années d'absence, six années noires, tristes et tragiques. Elle côtoie toute la misère du monde jusqu'à devenir dingue de solitude. Véro est aussi artiste, elle écrit des poèmes, un peu spéciaux. Avec elle, l'art est triste.

Jean-Bernard Pouy et Marc Villard. Quel duo ! Quelle manière de raconter des histoires ! C'est érudit, tendre et lucide. J'en suis ressorti tout retourné. Ravi et triste à la fois. 

Pouy / Villard  :  La mère noire. Parution le 11 février 2021 dans la collection Série Noire, chez Gallimard. ISBN 978-2-07-291637-3 .

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article