Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le tour du monde en 80 ... polars

Bibliographies , chroniques de lecture : des scènes de crime sur les cinq continents.

Et puis mourir ( auteur Jean-Luc BIZIEN )

Et puis mourir  ( auteur Jean-Luc BIZIEN )

Et puis mourir ... la seule issue pour ceux qui ont été blessés par la vie ? De tels personnages  ne manquent pas dans ce roman et Jean-Luc Bizien leur délivre un message de compréhension, de tolérance et d'empathie. La maladie peut être la conséquence de violences et d'humiliations, la mort est alors une délivrance. La vengeance peut apparaître comme une voie libératrice d'une détresse extrême mais entraîne aussi la violence avec la mort comme seule porte de sortie. Personne n'est à l'abri. Mais Jean-Luc Bizien est optimiste et il met aussi en scène ceux qui s'en sont sortis pour leurs enfants ou en recommençant ailleurs une autre vie. Ce roman est une leçon de vie, émouvante et réaliste.

Cela se passe à Paris en décembre 2018 où chaque samedi est marqué par de violents affrontements de rue. C'est le mois des gilets jaunes, là encore Jean-Luc Bizien se garde de tout jugement à l'emporte pièces et il insiste bien sur les différences entre les manifestants revendicatifs et les casseurs violents. Dans ce contexte les forces de l'ordre occupent une place ingrate car elles sont constituées d'êtres humains aussi dévoués que perfectibles. Ce roman est une leçon de tolérance et de lucidité.

Un assassin profite des émeutes parisiennes pour tuer et mutiler ses victimes. Est-ce un tueur en série ou agit-il avec des motivations précises ? L'enquête du groupe de la Brigade criminelle dirigé par le commandant Le Guen s'annonce difficile, le contexte social et politique ne se prête pas à des recherches classiques. Jean-Luc Bizien est un perfectionniste et détaille des procédures policières crédibles et efficaces, pleines de suspense et de rebondissements. L'humain n'est pas oublié, les policiers sont aussi des hommes et des femmes ordinaires, confrontés à des évènements qui sortent de l'ordinaire et qui doivent accomplir un travail harassant tout en portant leurs problèmes personnels. Il n'y a pas de héros dans la police mais des êtres humains attachants.

Une enquête policière plus vraie que nature, des personnages aux portraits fouillés et pour moi surprenant en ce qui concerne Agostini, des situations qui semblent sans rapport entre elles et qui intriguent, un suspense qui va crescendo, un contexte encré dans la réalité, il y a de tout dans ce roman de Jean-Luc Bizien qui maîtrise parfaitement l'art de conter des histoires aussi belles que tragiques et noires. Ce roman force aussi le lecteur à s'interroger sur la spontanéité de la jeunesse et sur la détresse de la vieillesse, sur les relations père-fils et sur le doute face à la Justice.

Jean-Luc Bizien  -  Et puis mourir. Parution le 30/09/2020, Éditions Fayard (noir). ISBN 9782213717272 .

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article