Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le tour du monde en 80 ... polars

Bibliographies , chroniques de lecture : des scènes de crime sur les cinq continents.

Il était une fois dans l'Est ( auteur Arpád SOLTÉSZ )

Ce roman slovaque paru en 2017 ( titre original "Mäso - Vtedy Na Východe" ) a été publié en France par les éditions Agullo en 2019 ( voir ICI ). L'auteur nous emmène à la fin des années 1990 en Slovaquie indépendante depuis 1993 ( dissolution de la Tchécoslovaquie ) et libérée du régime communiste depuis la révolution de Velours de 1989. Que s'est-il alors passé dans l'Est de la Slovaquie ?

Il était une fois dans l'Est  ( auteur Arpád  SOLTÉSZ )

L'Europe de l'Est a été démantelée par l'éclatement du bloc soviétique. La Paix imposée a parfois explosé en conflits armés comme dans les Balkans. La Slovaquie et la Tchéquie ont divorcé. Liberté retrouvée ? Les populations sont abasourdies, désorientées, KO debout. Alors le crime en  profite et la très jeune et belle Veronika en fait les frais. Le prix à payer aurait pu être beaucoup plus lourd ( comme finir dans un bordel albanais au Kosovo ) mais elle réussit à échapper à ses ravisseurs. De nouveau libre mais seule et impuissante face à des institutions gangrénées par les mafias et la corruption.

Elle va côtoyer des personnages hauts en couleur, aussi délabrés que la Slovaquie. Cette situation de chaos est bien traduite par l'auteur et son style débridé où  se mêlent l'argot, le tragique et souvent l'humour. Il convient de féliciter Barbora Faure pour la qualité de sa traduction qui garantit une lecture facile tout en faisant ressortir la véracité du récit, du tragique à l'humour ( noir bien sûr ). Les personnages ont des noms mais ils sont aussi désignés par un pseudo révélateur, le politicien, le contrebandier, le passeur, le rabatteur, l'avocat, le Général ... Tout ce beau monde mange au râtelier de la corruption tout comme Sasa le mafieux déjeune avec le juge dans un restaurant haut de gamme. Mammouth, le chef local de la communauté rom, est le ravisseur de Veronika, il l'a aussi violée. Elle s'est enfuie, Mammouth est interpelé. Les flics Miko et Valent le Barje vont pourtant avoir du mal à boucler leur enquête car Mammouth a des appuis auprès des siskár ( SIS, Service de renseignements slovaques ) et il ne devrait pas rester longtemps au trou. Les flics, Kovác le procédurier, Andrea la procureure sont impuissants.

L'auteur dénonce un quotidien slovaque fait de scandales et de violence. La liberté est gaspillée par l'argent. C'est un journaliste qui dénonce.  Arpád  Soltész est journaliste d'investigation et il sait parfaitement mettre en scène le journaliste de son récit, Pali Schlesinger, pour raconter et décrire la noirceur d'une société où la jeunesse personnifiée par Veronika a bien du mal à survivre et à espérer. Il ne lui reste que la vengeance.

 

Il était une fois dans l'Est  ( auteur Arpád  SOLTÉSZ )
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article