Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le tour du monde en 80 ... polars

Bibliographies , chroniques de lecture : des scènes de crime sur les cinq continents.

"HUNTER" ( auteur Roy BRAVERMAN )

Roy Braverman est un pseudonyme de Patrick Manoukian dont les polars mongols ont été signés Ian Manook, voir ici http://romans-policiers-des-cinq-continents.over-blog.com/2015/12/ian-manook.html. Avec ce pseudo américain, cap sur les USA pour un voyage sanglant à la poursuite de Hunter dont les traces sont faciles à repérer dans la neige des Appalaches, une voie facile à suivre mais pas de tout repos, surtout "Quoi qu'il arrive, ne t'arrête pas..."

"HUNTER"  ( auteur Roy BRAVERMAN )

Un assassin revient toujours sur le lieu de son crime. Pour Hunter, un sang mêlé mi-indien, évadé du couloir de la mort, il s'agit du lieu de ses crimes. A Pilgrim's Rest près de la ville de Notchbridge dans un coin perdu des Appalaches, il y a quatorze ans, cinq filles ont disparu. Hunter a été jugé coupable et il s'est évadé. Hunter est traqué par Freeman, un ex-flic black devenu chasseur, sa jeune fille est parmi les disparues, il veut retrouver son corps.

Pilgrim's Rest, une vingtaine d'habitants, Hackman son shériff, quelques corbeaux.  Alors qu'une tempête de neige se déchaîne et isole la région, les crimes reprennent comme avant. Le tueur en série est de nouveau à l'oeuvre et tout le monde à peur et s'affole.

Les premiers chapitres semblent sans rapport entre eux. Puis peu à peu le puzzle s'assemble, le passé est reconstitué pour mieux comprendre le présent et mieux apprécier les personnages. Et le rythme s'accélère, comme la musique évoquée, après Arlo Guthrie ( pensez à (ré)écouter "Alice's Restaurant" sur YouTube ) place au heavy metal de Black Sabbath. Le Double Seven est incendié ! C'était mon seul repère dans ce coin paumé. Une course poursuite haletante commence. La cavalerie Le FBI arrive à la rescousse avec des commandos, des micros, des drones et deux agents ( dont Rick Marvelias, clin d'oeil à un auteur complice de Roy Braverman ? ).

Hunter est un roman qui est "comme un cyberfight de Stars Wars". Hunter est un roman qui fait "Shebam ! Pow ! Blop ! Wizzzz !" avec des swings et les uppercuts. Il y a de belles voitures américaines à Pilgrim's Rest, on y sent de bonnes odeurs de cuisine. C'est attachant et brutal à la fois. C'est violent et il y a des viols. On sourit avant d'avoir peur. Cela se passe sous la neige et c'est très noir. Et on attend la suite avec impatience car Hunter est le premier volet d'une trilogie. 

Pour moi, une partie de l'aventure s'arrête ici, désormais place à l'inconnu. Tout avait commencé fin 2015, c'était un cadeau de Noël. Un thriller qui s'appelait alors "Double Seven" et je n'ai pas oublié. J'ai hâte de connaître la suite, en Alaska et en Louisiane.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article