Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le tour du monde en 80 ... polars

Bibliographies , chroniques de lecture : des scènes de crime sur les cinq continents.

"LE BERCEAU DES TENEBRES" ( auteur Jean - Luc Bizien )

"Le berceau des ténèbres" écrit par Jean-Luc Bizien est paru en septembre 2015 aux éditions du Toucan. C'est le troisième titre de la trilogie des ténèbres ( pour le deuxième, voir ici http://romans-policiers-des-cinq-continents.over-blog.com/2017/12/la-frontiere-des-tenebres-auteur-jean-luc-bizien.html  )

"LE  BERCEAU  DES  TENEBRES"          ( auteur Jean - Luc Bizien )

Depuis trois ans Park Dong-Soo et sa famille vivent à new york après avoir été exfiltrés de Corée du Nord où Kim Jong-Un est désormais au pouvoir. La France s'apprête à devenir Charlie. Park Don-Soo n'est plus soldat d'élite que dans ses cauchemars. Il vit reclus dans une semi-pénombre. Le guerrier et ses kilos superflus sont devenus des amas de chair flasque. Sa femme In-Soon a un travail, son fils Il-Nam parle maintenant américain sans accent.

Seith Ballahan est à l'aise à New York avec sa femme Alicia et sa fille adoptive Maï-Long. Depuis son bureau en haut d'un building de Manhattan, Seth domine la ville et il a compris. Il a compris que la disparition d'un môme du quartier de Little Italy n'était pas une fugue comme le croit le NYPD. Pour Seth, c'est un enlèvement qui cache quelque chose de bien plus grave. Et puis Chinatown est touché à son tour.

Des disparitions d'enfants, ce n'est pas bon pour les affaires, cela attire l'attention de tout le monde. La triade de Chinatown dirigée par M. Wang et Vito Del Piero de la mafia de Little Italy décident de mettre fin au tueur d'enfants, quitte à s'allier.

Le lecteur est comme happé par le récit imaginé par l'auteur. Tous les mots de chaque phrase sont choisis avec soin, chaque qualificatif apporte la précision indispensable. Les chapitres courts se succèdent au moyen d'habiles fondus enchaînés. Les photos défilent, les portraits puis les scènes d'action ou de violence se succèdent sur un rythme effréné. Je savais que Jean-Luc Bizien c'était bien. Mais là son style a encore gagné en qualité.

La chasse à l'homme est sanglante. Dong-Soo redevenu un guerrier, traque l'assassin solitaire, The Ace, pour le compte des mafias. Seth veut doubler Dong-Soo dont les méthodes reposent de plus en plus sur la violence. Joshua Brolin qui a été profiler entre en scène. L'agent du FBI Harris apporte son efficacité froide. Les fausses pistes et les impasses ne manquent pas. The Ace est-il un homme ou une femme ? Etudes psychologiques et recherches scientifiques s'opposent aux méthodes plus expéditives de Dong-Soo.

Jean-Luc Bizien est perfectionniste, en plus d'un scénario habile, il capte l'attention du lecteur au moyen d'un filigrane d'allusions cinématographiques et musicales. Les descriptions de Manhattan sont criantes de vérité. Les révélations de la cour des Miracles sont déterminantes. 

Alors que la tempête Juno installe un froid polaire sur New York, The Ace a choisi deux nouvelles victimes innocentes. Il faut lancer l'assaut final dans le berceau des ténèbres, labyrinthe des souterrains de Manhattan. C'est un véritable carnage. Les chapitres sont de plus en plus courts.  Qui va disparaître dans les ténèbres ?

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article